Le soin (re)Naître et (ré)Enfanter en douceur, pour qui, pourquoi ?

Pour les mamans :
Ce soin à été crée et est destiné aux mamans qui se sont senties dépossédées de leur accouchement. Qu'il ait eu lieu dans un hôpital, à domicile, qu'il ait été rapide ou très long, avec ou sans péridurale...
Pour les femmes qui sentent qu'un petit "quelque chose a manqué", autant que pour celles qui en pleurent encore et portent la culpabilité de cet accouchement durant des mois.

Pour les nouveaux-nés:
A destination surtout des nouveau-nés (idéalement max. 3 mois) qui pleurent beaucoup, qui ont besoin d'être portés ou promenés tout le temps, qui ne s'endorment ou ne dorment que sur un parent.
Ces petits trésors qui ne paraissent jamais réellement détendus profondément, ont un grand besoin de succion et restent en état de vigilance.
Le soin est aussi réalisable au-delà des trois premiers mois de vie.

L’objectif du soin-rituel « (re)Naître et (ré)Enfanter en douceur® » est de faciliter la guérison d’une naissance vécue comme traumatique. Le soin est réalisé au domicile de la maman dans les trois premiers mois de vie (si l'enfant a plus de 3 mois c'est tout à fait réalisable en s'adaptant un peu). Il est ouvert par un moment d'écoute active dans lequel la femme livre le vécu de son accouchement. Une ambiance tamisée et calme est crée à l'image de ce qu'elle aurait souhaité pour accueillir son bébé. Par une longue guidance verbale, elle (ou le couple, si papa est présent) est ensuite emmenée à imaginer l'enfantement dont elle rêvait. Son bébé est baigné juste à côté d'elle avant d'être déposé nu et encore mouillé sur la poitrine découverte de sa maman. Il s'ajoute encore d'autres idées de petits rituels réalisables en plus avec l'eau de ce bain, permettant ainsi de boucler la boucle.

Cet outil ne se veut pas être défini comme étant une baguette magique à agiter dix fois au-dessus du berceau pour un résultat immédiat. Il se veut être une porte d’entrée vers la création d’un nouveau souvenir de naissance et vers l’alchimie possible entre le réel et le subtil.
Rien d’ésotérique non plus !

Vers le site du soin et de la transmission